La résidence Crous

canot

La résidence universitaire a bien évolué depuis sa création. La première a été érigée en 1932 par René Tournier, architecte, à Besançon. C’est la cité Canot, d’ailleurs rénovée depuis. A l’époque, son architecture avait été jugée très innovante.

C’est justement l’innovation que le réseau des œuvres a choisi de développer dans ses nouvelles résidences. Modernité des matériaux, des couleurs, de l’architecture…Et des technologies.

Quelques exemples de créations récentes : la cité A Docks au Havre, la cité Haute Qualité Environnementale les « Peupliers » à Compiègne, la cité modulaire Einstein d’Angers , sans oublier les façades colorées de la la cité Galilée de Grenoble.

Récemment, le réseau du Cnous et des Crous a affirmé son choix des procédés industrialisés. Ainsi la résidence At’ome a été inaugurée à Toulouse en septembre 2013. Cette résidence, constituée de modules à ossatures bois, assemblés les uns aux autres, sur le chantier, est sortie de terre en 5 mois. Ce projet intègre les objectifs de développement durable et de performance énergétique. D’autres résidences, conçues selon des procédures similaires ont été inaugurées (à Bondy) ou verront bientôt le jour à Aix-Marseille, Strasbourg, Nancy-Metz.